Le nouvel assistant

Le nouvel assistant - Marby John

Est-ce qu’on a besoin d’embaucher un spécialiste de l'extermination quand on a un petit assistant à quatre pattes, de couleur noir et blanc, prêt à chasser toute petite bestiole non-désirée de notre terre, et de la maison ? Bien sûr que non ! Ti-Loup, qui n’a que 8 mois en ce moment, sera le chasseur de souris et d’insectes idéal pour nous aider à maintenir notre habitation libre de ces intrus que nous préférons débarrasser de façon naturelle.

Il va arriver chez nous dans environ deux semaines. Son propriétaire, un homme qui travaille comme gérant pour une entreprise de remplacement toiture Chambly, a réellement hâte de lui laisser la chance de vivre sur une grande terre, car il semble vouloir sortir dehors tout le temps, explorer de nouveaux coins (en ce moment, les logements des voisins, qui n’aiment pas toujours le voir entrer chez eux) et courir après tout ce qui passe près de lui (des petites boules de papier le maintiennent occupé pour le moment). Même si le propriétaire l’adore et n’aime pas l’idée de se défaire de lui, il accepte de le laisser aller, car c’est sûr que ce petit matou sera plus heureux sur la ferme, qu’enfermé dans un petit logement au deuxième étage de son édifice, là où il ne peut pas sortir dehors quand il fait beau.

Mes enfants ont très hâte de l’accueillir. Ils l’ont déjà rencontré, et ont passé beaucoup de temps à jouer avec lui. Ti-Loup est très affectueux, il aime se faire prendre, et exige qu’on le flatte constamment. C’est évident que ce chat aime les humains, et témoigne amplement d’affection envers n’importe quelle personne qui accepte de lui retourner la pareille. Son propriétaire croit qu’il est né dans une grande maison, et il avait tout de même 4 mois quand il l’a adopté, donc, il s’était déjà habitué à sortir dehors quand il voulait. Alors, quand mon ami l’a reçu, le chat pleurait pour sortir tellement souvent, qu’il s’est décidé de se séparer de lui, aussi déchirant que ça puisse être, pour que son nouveau petit bébé à quatre pattes soit heureux. Après tout, c’est important que les animaux puissent se sentir bien dans leur habitat, tout comme les êtres humains.

Moi, en échange, je vais recevoir un nouvel ami pour la vie, en plus de l’aide dont j’ai grandement besoin. Ça ne me fait rien de débourser un peu d’argent pour le nourrir et payer ses frais de vétérinaire quand il en aura besoin. Je crois bien qu’on va devenir de bons amis.