Découvrir les oiseaux

Découvrir les oiseaux - Marby John

Lorsque je suis seul, chez moi, il m’arrive de penser qu’avoir une baie vitrée serait très agréable. J’avais déjà fait une grosse réparation avec une entreprise de toiture Saint-Sauveur dans l’année, et prévoir de nouveaux travaux ne me dérangeait pas, au contraire. J’étais heureux de pouvoir continuer les aménagements dans cette maison, que je venais d’acquérir avec ma conjointe. Nous avions été chanceux, car un courtier en immobilier avait tout fait pour que nous puissions trouver une résidence qui nous convenait. Après trois visites, notre opinion était établie, et nous sommes devenus propriétaires un beau jour du mois de juin de cette année. Quelques réfections étaient à prévoir et nous les avons mises en œuvre tout de suite. Pour la première fois de ma vie, j’habitais dans une demeure avec une grande cour, et j’étais tellement content de cela, que j’en faisais le tour chaque matin.

J’ai découvert la joie de voir les oiseaux se poser dans un arbre et lancer leurs trilles, aux premières heures de la journée. La diversité des espèces de volatiles, de toutes les tailles et de toutes les couleurs, m’a amené à m’intéresser à l’ornithologie. Lorsque j’ai commencé à vouloir reconnaître les espèces qui nichaient dans ma propriété, j’ai compris que je devais avoir un livre de reconnaissance. Je l’ai commandé sur Internet et je l’ai reçu assez vite. Avec l’aide de cet ouvrage, j’ai commencé à mieux connaître les oiseaux. Un stage avec un amateur m’a donné encore plus de savoir. C’est devenu une véritable passion. Dans ma bibliothèque et sur ma tablette, les différents auteurs, reconnus pour leur contribution dans ce domaine, se sont amassés.

Ma conjointe a été très heureuse de voir que ma passion me poussait à sortir, à me promener. Avant, j’étais un habitant des villes non-initié à la beauté de la nature sauvage. Ce nouveau point de vue m’a beaucoup apporté, à tous les niveaux de mon existence. Tout d’abord, je suis plus détendu qu’auparavant. Ensuite, j’ai acquis un savoir dont je suis fier, même si je reste humble, car je sais que mes connaissances ont encore des lacunes. Donc, comme je ne peux pas sortir quand le temps est trop mauvais, j’ai pensé à installer une baie vitrée pour observer les animaux de l’intérieur de ma demeure. Julie a demandé à plusieurs entrepreneurs de nous évaluer le montant d’un tel ouvrage. J’attends avec impatience qu’elle soit posée, ce qui devrait arriver dans moins de deux semaines.